Les richesses de Dieu

            En cette période de vacances d’été, les textes liturgiques nous proposent de réfléchir sur les biens matériels. Oui, bien sûr, nous en avons besoin pour assurer notre quotidien. Mais le vrai problème est ailleurs : on se donne beaucoup de peine pour accumuler les richesses, on fait preuve d’ingéniosité, on s’impose des fatigues qui ruinent la santé, l’union des foyers, l’éducation des enfants. Le confort matériel c’est bien, mais si notre vie n’est pas remplie d’amour, il manque l’essentiel.

            Dans une de ses homélies, le pape François nous dit que « la cupidité est une idolâtrie. » Il nous recommande de la combattre avec la capacité de partager, de donner et de se donner aux autres.

            Pour Jésus, le seul bonheur qui dure, c’est la rencontre avec Dieu, c’est d’être « riche en vue de Dieu ». Nous sommes tous riches des richesses de Dieu, de sa joie, son amour, son pardon. Ces richesses-là, on peut même les offrir aux autres. Nous connaissons tous des hommes, des femmes et même des enfants qui ont donné le meilleur d’eux-mêmes pour aider les autres à avoir une vie meilleure.

            Nous sommes donc tous invités à édifier le monde des hommes non sur la fortune de quelques-uns mais sur la justice qu’inspire l’amour. Alors, plus que jamais, nous accueillons cet appel à la conversion : « Aujourd’hui, ne fermons pas notre cœur mais écoutons la voix du Seigneur. »

dimancheprochain.org



Célébrations liturgiques


 






Patrimoine religieux

            Le Conseil du patrimoine religieux du Québec est un organisme sans but lucratif qui réunit des représentants de différentes traditions religieuses, l'État québécois, les autorités municipales et des experts qui cherchent, ensemble, à conserver et à mettre en valeur le patrimoine religieux québécois. Chaque année, l'organisme accorde des subventions à des paroisses, des couvents et des institutions qui veulent protéger leurs biens. Souhaite-t-on refaire la toiture d'une église, réparer les pierres d'un clocher, protéger un orgue, mettre en valeur des œuvres d'art d’un monastère? Les propriétaires de ces biens demandent alors une subvention au Conseil du patrimoine religieux du Québec qui, depuis 1995, a reçu du ministère de la Culture et des Communications près de 350 M$ pour ce programme.

            Le site Web de l'organisme (www.patrimoine-religieux.qc.ca) est rempli de nouvelles récentes sur le patrimoine. Une église est transformée en bibliothèque alors qu'une autre s'allie à sa municipalité afin de créer un nouvel espace de réunion ou d'activités culturelles durant la semaine et de culte le dimanche. Ceux qui se passionnent pour le patrimoine religieux apprécieront la section Publications du site. C'est là qu'on trouve les rapports annuels de l'organisme, ses bulletins trimestriels et ses études. Les fiches sur les «églises réinventées» sont particulièrement intéressantes. Plutôt que de démolir des églises dorénavant désertées, on leur a trouvé de nouveaux propriétaires qui tentent de leur donner une seconde vocation. Certains projets sont fort bien réussis.  

François Gloutnay

 

Travaux à l’église Saint-Michel

            Les travaux pour le nettoyage de la nef dans l’église Saint-Michel vont bon train. Le nettoyage du côté « couvent » est terminé.  Les travaux de restauration des fenêtres ont aussi débuté. Tous ces travaux sont subventionnés en bonne partie par le conseil du patrimoine religieux du Québec.

            Il est possible d’aider à défrayer les coûts en faisant un don à la Fondation du Patrimoine de l’église Saint-Michel (un reçu est émis pour chaque don de 20 $ ou plus). Merci de votre contribution et de votre générosité.

            Pour information, contactez le presbytère au 450 455-4282.

 



Fleurs d’été

            Je les ai mises en pleine terre au début de juin: impatients, oeillets de poète, marguerites, pensées, bégonias, coléus et autres espèces dont j’ai oublié le nom. Je les ai bien simplement disposées dans des boites suspendues et des plates-bandes. Puis, après un arrosage sommaire, je les ai tout naïvement confiées à la nature qui se charge de les nourrir.

            Chose étonnante, elles continuent sans répit à se reproduire et à égayer mon environnement. J'enlève à l'occasion une fleur séchée, mais sans rien de plus. Elles ont compris le rôle que je leur confiais en début de saison: "Semer la joie et  la beauté." Je souhaite parfois que toute personne devienne fleur...   


www.railleries.ca/242.html

 




            Prions pour que le Seigneur libère les victimes de la traite et nous aide à répondre activement au cri des nombreux frères et sœurs privés de dignité et de liberté.

 

            Le Seigneur nous donne à tous une vocation pour nous faire découvrir les talents et les capacités que nous possédons et pour que nous les mettions au service des autres.


François@Pontifex_fr, 29 et 30 juillet 2019

 



Au revoir

            Bonjour à vous chers paroissiens! J’espère que vous prenez du soleil en ce merveilleux été 2019. Pour ma part, c’est la dernière fois que j’annonce les visites de l’église Saint-Michel dans le feuillet paroissial.

          

            Merci pour ces quatre belles années à tous, que ce soit dans l’église ou au presbytère. Merci à tous les visiteurs de rendre ce lieu patrimonial vivant. Pour ceux qui n’auraient pas encore fait la visite, vous avez jusqu’au 9 août pour venir me voir à l’église. Les portes seront ouvertes, vous êtes les bienvenus.


À bientôt, Jade L’Heureux


            P.-S. - J’ai même des tisanes, thé et biscuits pour vous accueillir. ????

 



Mots d’enfants

« Grand-maman, quand tu étais petite, avais-tu un dinosaure? »

« J’ai vu une étoile d’araignée. »

« Ça c’est un minipopotame. »

« Maman, comment je m’appelais quand j’étais un bébé? »

 « Aujourd’hui, j’ai joué avec mon collègue de travail à la garderie. »

 « Maman "on verra..." est-ce que ça veut dire "oui"? »