CÉLÉBRATIONS LITURGIQUES

Église Saint-Michel

Samedi 8 décembre               17 h

   Marcel Quesnel et Germaine De Bellefeuille par les enfants

   Noëlla Levac Ménard (5e ann.) par sa fille Raymonde

   M. et Mme Romain Ranger, leurs enfants Marie-Claire et Gilles par la famille Rosaire Ranger


Dimanche 9 décembre          9 h 30

   Antoine Mineau, Yvonne et Albert Lambert par la famille

   André Robitaille par la famille

   M. et Mme Emilien Denis par Janic Ouellet

   Agathe Campeau Dicaire par le Club des Ainés Ass. Vaudreuil-Dorion

   Carmen Guillemette-Cantin (1er ann.) par son époux Jean-Marie

   Anne-Marie Gaudet-Dubois par Robert Dubois et ses enfants Luc, Gilles et Caroline


Lundi 10 décembre                9 h

   Yvon Sagala par les parents et amis


Mercredi 12 décembre          9 h

   Moniales carmélites de Montréal par André Larivière

   Les itinérants de la Maison du Père par André Larivière


Vendredi 14 décembre         9 h

   Albéric Tétreault (23e ann.) par Madeleine Tétreault


Samedi 15 décembre            17 h

   Omer Charbonneau (10e ann.) par son épouse et ses enfants

   Yvon Sagala par Ann et Gilles Fleury

   Yves Tremblay par la Société St-Jean-Baptiste V.D.

   M. et Mme Gérard Sabourin par la famille Rosaire Ranger

   Aurèle et Laurent Lauzon par la famille Rosaire Ranger


Dimanche 16 décembre        9 h 30

   Pierrette Deschenaux par ses enfants

   Jean-François Prince par Lise et Denis Desrosiers

   M et Mme Émilien Denis par leur fille Denise

   Familles René Bissonnette et Jacques Gilbert par Nicole et Normand Hémond

   Gilles Gauthier par Réjeane McNeil

   Vital Perreault (3e ann.) par Ginette et les enfants

 

Église Très-Sainte-Trinité

Dimanche 9 décembre          11 h

   Jean-Louis Crevier par les parents et amis

   Jacqueline Allard par Ginette Vaillancourt

   Remerciement à saint Antoine par une paroissienne G.D.


Mardi 11 décembre               19 h

   Suzanne Samson par Gilles Chevrier

   Claire Ethier par Diane Laflamme


Dimanche 16 décembre        11 h

   Parents défunts par Marcienne et Bernard Denis

   Madeleine Dumoulin (5e ann.) par Jocelyne et Michel

   Huguette Brazeau (27e ann.) par Jocelyne et Michel

   Annette Lévesque par les parents et amis

   Yvette, Simone, Noël et Gérard Bédard par Madeleine

                                          12 h 30 Messe en espagnol

   Robert Dicaire par les parents et amis

 

Église Saint-Pierre

Dimanche 9 décembre          9 h 30

   Pauline Bissonnette par Gilles et Daniel

   Marcel Mallette par la famille

   Roger Simard par les parents et amis


Dimanche 16 décembre        9 h 30

   Marguerite Guay Lantagne par les parents et amis

Baptêmes

Alexa Martin, fille d’Amélie Pitre et de Tarik Martin

Heaven Christopher Raymond, fils de Sabrina Raymond

 

Félicitations aux parents, marraines et parrains.

 

Maman, je voudrais être dans le cœur d’un méchant, comme ça je le rendrais gentil.

Eulalie 10 ans

 

________________________________________________________________________________________________

 

 Message de Mgr Noël Simard pour l’Avent 2018

 

J’attends... avec espérance!

            Avec espérance, on sort!  C’est le thème de notre année pastorale qui s’applique très bien au temps de l’Avent qui commence.  En effet, la saison liturgique de l’Avent est un temps d’attente dans la confiance et l’espérance.  Mais qu’attendons-nous?  Attendons-nous encore, dans notre société de consommation, ce Jésus qui est venu dans notre monde il y a plus de deux mille ans pour nous apporter la liberté et le salut?  Attendons-nous Jésus qui vient continuellement dans l’aujourd’hui de nos vies et qui reviendra à la fin des temps?  En 2016, le pape François invitait les croyants et croyantes à vivre l’Avent comme un « nouveau temps d’espérance », une espérance « vraie », fondée « sur la fidélité de Dieu et le sens des responsabilités ».  Ses trois mots d’ordre étaient : « vigilance, sobriété et disponibilité, pour être prêts « à « ne pas résister » quand le Seigneur « vient changer nos vies », prêts à « Le laisser nous rendre visite, en hôte attendu et bienvenu même s’il change nos plans ».

 

            Encore cette année, la saison de l’Avent nous est offerte pour nous préparer à accueillir Jésus dont nous célébrons la naissance à Noël.  Avec Marie, qui a dit oui à la volonté de Dieu, nous sommes invités à être dociles à l’Esprit pour laisser Jésus habiter nos cœurs et Le porter à tous ceux et celles que nous croisons sur la route de nos vies.  Avec Jean-Baptiste, cette voix qui crie dans le désert, nous sommes appelés à préparer le chemin du Seigneur par l’accueil de Sa Parole, par la fraction du pain eucharistique qui nourrit notre marche et notre attente, par le pardon, la prière et le partage de nos biens avec les personnes démunies. Répondons avec générosité à la Guignolée, aux campagnes d’entraide nationale et internationale, aux demandes de bénévolat, aux nombreuses requêtes de partage et d’appui qui s’inscrivent dans un réel souci de la construction d’un monde meilleur.

 

            L’Avent est vraiment un temps pour aller à la rencontre de Jésus qui s’invite dans nos maisons, nos sociétés, nos communautés et nos cœurs. IL vient dans cette caravane de milliers de gens qui traversent le Mexique et qui sont « sortis » de leur pays, fuyant misère et violence et espérant trouver un oasis d’accueil, de paix et de solidarité.  Ils sont le symbole de ces millions de personnes dans le monde qui frappent à la porte de nos cœurs et de nos pays, qui attendent que s’abattent les murs de la peur, de l’indifférence, de l’égoïsme et du refus.  Ils comptent trouver des portes ouvertes et des bras tendus, nous invitant à partager le chemin avec eux, à faire route avec eux dans un esprit de solidarité et de charité.  

 

            Le temps de l’Avent n’est pas un temps pour rester immobiles; c’est plutôt une occasion de sortir de notre confort et de nos habitudes pour rejoindre et soutenir ces personnes qui cherchent asile ou refuge, ces itinérants, ces personnes seules, âgées ou malades, tous ces oubliés de nos sociétés d’abondance. 

 

            Pour avoir cette capacité de « sortir », de nous convertir, de redresser les sentiers et d’éliminer les obstacles à la rencontre du Seigneur et de l’autre, nous devons nous tourner vers le Seigneur dans la prière tant personnelle que communautaire. N’ayons pas peur de crier vers Dieu et d’implorer son aide pour bâtir avec Lui son Royaume de justice, de paix et d’amour! 

 

            « Viens, Seigneur, nous t’attendons!

 

            Viens fortifier notre espérance pour qu’elle demeure à l’œuvre même et surtout lorsqu’elle est mise à l’épreuve!

† Noël Simard

Évêque de Valleyfield

Minute liturgique – le Tabernacle

               Le tabernacle, d’un mot latin qui signifie « tente », est un petit coffre que l’on peut fermer à clé. C’est une réserve dans laquelle on place les hosties consacrées par le prêtre pendant la messe et qui restent en trop après la communion. Par les paroles et les gestes du prêtre elles sont devenues saintes : le pain est devenu corps de Jésus, par son amour donné pour tous.

               On conserve les hosties pour porter la communion aux malades ou s’il en manque lors d’une autre messe. Une lampe brille devant le tabernacle, jour et nuit, pour signaler qu’il est rempli, pour indiquer aussi cette présence réelle du Christ ressuscité.

                Ainsi quand tu entres dans une église, tu peux toujours venir prier près du tabernacle pour saluer Jésus, Dieu fait homme.

______________________________________________________________________________________________

Prière pour le deuxième dimanche de l’Avent

Seigneur Jésus, tu es venu marcher sur nos chemins pour nous aider à abattre tous les obstacles qui nous empêchent d’être heureux, qui bloquent le chemin vers les autres : le mal, l’égoïsme, la haine, le mensonge… Seigneur, fais de nous des instruments de ta paix. Amen.

Misa en español para la Navidad

¡El 24 de diciembre, a las cinco de la tarde (17 h), en la iglesia Saint-Michel, habrá une misa especial en español (y un poco de francés) para celebrar la Noche de la Navidad! ¡Digan la noticia a los latinoamericanos o hispánicos de la región!

¡No olvidan también la misa dominical en español del domingo 16 de diciembre a las doce y media (12 h 30) de la tarde para celebrar el Tercer Domingo de Adviento, Domingo de la Alegría!

La boussole

            Prenez une boussole dans votre main et agitez-la sans arrêt. Demandez à quelqu’un de vous indiquer le nord. Il vous répondra à coup sûr : « Arrête de faire bouger ta main, d’agiter la boussole si tu veux que je t’indique où est le nord! »

            Il en va de même pour la prière. Pour retrouver le nord dans notre vie, il faut commencer par se calmer, par s’apaiser. Puis la prière peut venir et nous retrouverons l’étoile Polaire de nos existences : le Christ.

            La prière désencombre, unifie, apaise, pacifie. Elle fait en sorte que notre vie ne soit pas une itinérance, une marche sans but, mais un itinéraire, c’est-à-dire une marche dont la destination est connue. Elle fait ressortir le but de notre vie.

Alain Roy, prêtre

Pourquoi prier? La vie en question?

 Novalis

Durant cet Avent, fais-toi petit, fais-toi humble, fais-toi serviteur des autres et le Seigneur te donnera la capacité de comprendre comment se fait la paix.

François@Pontifex_fr, 4 décembre 2018