CÉLÉBRATIONS LITURGIQUES

Église Saint-Michel


Samedi 26 janvier                  17 h

Marcel Malboeuf par Alain, Nancy et les enfants

Maria Bolivar par Maria Rivas

Dimanche 27 janvier              9 h 30

Jean-François Prince par Lise et Denis Desrosiers

Alexandre Gendron par Thérèse et Robert Paradis

Marie-Rose Meyer par Nathalie Sauzier

En remerciement par W.P.

Pour les oubliés et les malheureux par Aline Lévesque

Lundi 28 janvier                     9 h

Défunts de la famille Lauzon par frère Michel Lauzon

Mercredi 30 janvier               9 h

Marcelle Lavigne par Suzanne et J.C. Giroux

Vendredi 1er février               9 h

André Simon par son frère Roger

Samedi 2 février                    17 h

Laurenzo Poitras par sa fille Lyne

Monique Hamel par ses enfants et petits-enfants

Jacques Piché par la famille Rosaire Ranger

Dimanche 3 février                9 h 30

Monique Hamel par Marthe Hurtubise

Maria Venilde Pereira par Arthur Pereira

Robert Rivest (4e ann.) par son épouse et ses enfants

 

Église Très-Sainte-Trinité

Dimanche 27 janvier             11 h

Eva et Arthur Séguin par Huguette Pilon

M. et Mme Armand Robillard par la famille Huguette Charbonneau

Maurice Therrien (2e ann.) par Thérèse et les enfants

Mardi 29 janvier                    19 h

Messe commémorative

Dimanche 3 février                11 h

Fernande Quesnel par Robert Monette

Claire Ethier par les locataires de la Résidence du Lac

                                          13 h Confirmation

Liliane Therrien par les parents et amis

                                          15 30 Confirmation

Fortunate Santerre Ouellet par les parents amis

                                         

Église Saint-Pierre

Dimanche 27 janvier             9 h 30

Louise Dumais-Légaré par la famille Bouchard-Légaré

Lucien Cuerrier (44e ann.) par son fils Michel

Blanche et Omer Rouleau par leur fille Denise

Dimanche 3 février                9 h 30

Roger Simard par les parents et amis

 

Baptême

Nous accueillons dans notre communauté Antoine Masson, fils de Sabrina Carignan et Michael Masson. Félicitations aux parents, marraine et parrain.

Décès

Nos sincères condoléances aux familles de :

Mme Suzanne Normandeau, 82 ans, épouse de M. Léo Poirier

Mme Claire Lalonde, 94 ans, veuve de M. Charles-Henri Boyer

Foi et soif de Dieu

Croire, qu’est-ce que ça donne?

            On se fait souvent poser cette question quand on est « croyant ». Malheureusement, on ne sait pas toujours quoi répondre…

L’autre question qui revient souvent c’est : « Comment peux-tu croire à des choses pareilles ? », avec un air d’incompréhension totale… Ce qui sous-entend parfois que la « foi » et la « raison » ne vont pas ensemble, et qu’un « croyant » n’est finalement qu’un naïf…

            C’est étrange, car bon nombre de Croyants ne croyaient pas avant… de croire ! Est-ce que ça veut dire que, tout d’un coup, ils auraient perdu la raison? Il faudrait peut-être se demander, d’abord et avant tout, en quoi le « croyant » croit, avant de croire qu’on sait à quoi il croit… Vous suivez?

Ce qui importe vraiment dans la vie

            Tout Croyant, quel qu’il soit, a un jour été confronté à la question suivante : « Qu’est-ce qui est vraiment important dans la vie? ». C’est toute la question du sens de la vie. Pourquoi suis-je ici? Pourquoi vivre, pour un jour finir par mourir? Pourquoi travailler? Pourquoi faire des enfants? Bien sûr, on peut vivre toute sa vie sans même se poser ces questions-là… On peut même, un jour, se les poser, pour les mettre de côté et choisir de ne plus y revenir. Mais pour ceux et celles qui se les posent et pour qui ces questions sont persistantes, s’amorcera alors une quête, une aventure, à la recherche de réponses… et d’un fabuleux destin, un peu comme un bon film qui nous passionne « parce qu’il nous entraîne dans le destin d’autres personnes, un destin qui pourrait aussi être le nôtre »

            Au cinéma, on s’identifie aux personnages, et on voudrait, nous aussi, avoir un destin qui sort de l’ordinaire, digne d’un film. On voudrait qu’il nous arrive quelque chose de spécial! Quelque chose qui ferait en sorte que notre vie, notre personne, nos talents, nos goûts, notre histoire personnelle soient totalement unifiés pour nous révéler à nous-mêmes. Cette quête, c’est la quête de vérité. Et la Vérité est la seule et unique chose qui puisse nous rendre vraiment et totalement libre. Le Croyant d’aujourd’hui l’est par choix. Nous ne vivons plus dans une époque où cela allait de soi d’être catholique.      Aujourd’hui, ceux et celles qui croient en Dieu, y croient parce qu’ils ont cherché des réponses à leurs questions existentielles. En même temps, la foi est un cadeau; c’est Dieu qui la donne. La recherche porte toujours fruit cependant. Et un jour, on trouve ce quelque chose de spécial qui nous révèle notre propre destin, notre propre origine et le pourquoi de notre vie toute entière. Ce «quelque chose», c’est un quelqu’un, et il s’appelle Jésus.

Jésus, c’est Dieu en personne!

            On peut arriver à croire en Dieu en usant de notre raison. C’est ce que Blaise Pascal (1623-1662) a fait, lui qui était un grand mathématicien, physicien, inventeur, philosophe, moraliste et théologien français. Cependant, de cette façon, on ne saura pas qui est Dieu réellement. Le Dieu unique se révèle pour la première fois dans les tous débuts de l’Ancien Testament. Il se manifeste aux hommes et aux femmes de façon diverses en renouvelant à chaque fois son amour pour son peuple. Cet amour, on l’appelle l’Alliance, car il s’agit à proprement parler d’un véritable mariage entre le Créateur et sa Créature. Par contre, l’Homme étant ce qu’il est, on le voit se détourner de son Dieu d’Amour chaque fois, préférant suivre sa propre voix, ses propres idées, sa propre volonté.

            L’Alliance se brise, le peuple est perdu. Dieu, n’en pouvant plus de ces ruptures, donne alors tout ce qu’il a : son fils Jésus. Sa mission? Établir une Alliance, nouvelle et éternelle. Un Alliance d’amour qui ne se brisera jamais plus, et en plus qui s’étendra à tous les peuples de la terre, quoi qu’il arrive, quoique nous fassions. Voilà ce que raconte le Nouveau Testament : l’histoire de Jésus, le Christ, vrai Dieu et vrai homme, révélation totale de l’identité de Dieu. Jésus est venu sur terre pour nous sauver. On l’appelle le Sauveur. Mais nous sauver de quoi ? Nous sauver de la mort. La mort, c’est ce qu’on appelle l’enfer, qui est un enfermement sur soi-même, après la mort, certes, mais qui peut commencer ici même, dans notre vie. Nous connaissons tous autour de nous des personnes angoissées, mal dans leur peau, bourrées de peurs, blessées dans leur affectivité et dans leur dignité, dans une profonde dépression ou encore avec des idées suicidaires. Seul Jésus, parce qu’il est Dieu et que son Amour est infini il l’a prouvé en donnant sa vie, et en continuant à nous la donner depuis qu’il a vaincu cette mort éternelle. Il pouvait nous sauver de nous-mêmes, de notre égoïsme, de notre orgueil, et de toutes nos méfiances. Voilà pourquoi croire! Il faut croire que par Jésus, notre destiné est fabuleuse. Avec Jésus, nous vivrons éternellement dans l’Amour parce que nous avons été créés, à l’origine, pour aimer et être aimé. Jésus nous révèle qui nous sommes réellement: les enfants de Dieu. C’est une aventure passionnante qui peut commencer dès maintenant, si on le veut, si on le souhaite, si on Lui demande ce cadeau avec humilité, même si on ne comprend pas tout, tout de suite.

« Tout ce qui est incompréhensible n’en existe pas moins pour cela » (Blaise Pascal)

source: www.diocesemontreal.org/fr/la-foi-catholique/foi-et-soif-de-dieu

Messe commémorative

29 janvier 19 h, église Très-Sainte-Trinité

J’ai aimé les saisons de ma vie.

Dans la 5e saison, je revivrai dans le souvenir de ceux qui m’ont aimé.

En mémoire de : Jacques Bellavance – Luis Ballester – Charles Samoisette – Normand Dion

 

Il y a quelque chose de plus fort que la mort,

c’est la présence du souvenir dans la mémoire des vivants.

Offres d’emploi

Intervenant(e) pour Ado-Chemin

La paroisse Saint-Michel recherche un intervenant ou une intervenante en pastorale pour accompagner les parcours catéchétiques des ados de 11 à 17 ans au cheminement catéchétique. Cet emploi requiert une grande foi et une ouverture d’esprit avec les ados. L’horaire est variable et le travail, au choix du candidat, pourrait être bénévole ou rémunéré.

Intervenant(e) en pastorale

La paroisse Saint-Michel recherche un intervenant ou une intervenante en pastorale pour accompagner les parcours catéchétiques des enfants de 8 à 11 ans au cheminement du Premier Pardon et de la Première Communion. Cet emploi requiert une grande foi et une ouverture d’esprit avec les enfants. L’horaire est variable. La personne sera rémunérée.

Pour information, contacter le presbytère au 450 455-4282 ou paroissestmichel@videotron.ca

"J'ai appris que l'on pouvait presque toujours voir le bon côté des choses, pourvu que l'on prenne la décision de le faire".

 Lucy Maud Montgomery