Une fois de plus, la parole de Dieu que nous entendrons pendant le carême nous rappellera que le bonheur des autres nous concerne. Nous ne marchons jamais seuls sur la route de la foi. Le jour où nous pensons être arrivés à destination, Jésus nous fait prendre un tournant et nous envoie vers une autre direction. Heureusement, il nous laisse toujours libres de le suivre ou pas sur le chemin de l’amour. Être un disciple-missionnaire, c’est toujours être confronté à des choix : sortir ou rester, écouter ou ne rien entendre, patienter ou couper, accueillir ou fermer sa porte, donner une deuxième chance ou condamner, etc. Avec Jésus, nous sommes constamment à la croisée des chemins.

Suivre le Christ pour être avec.

Être avec pour l’écouter.

L’écouter pour le connaître.

Le connaître pour l’aimer.

L’aimer au point de le suivre…

L’aimer au point de le suivre… et on pourrait terminer en disant : le suivre parce que c’est notre mission!



Invitation spéciale


Vous êtes cordialement invités à une rencontre avec notre évêque Mgr Noël Simard qui viendra nous présenter le rapport émis par les membres du Comité de l’avenir, suite au questionnaire sur l’avenir des paroisses réalisé dans nos paroisses en avril dernier. Ce sera l’occasion de faire le point ensemble sur la situation actuelle des paroisses de notre région pastorale et de regarder les voies d’espérance pour continuer notre mission.

            La rencontre aura lieu le jeudi 21 mars de 19 h 30 à 21 h 30 au sous-sol de l’église Très-Sainte-Trinité. On vous y attend en grand nombre.   

 



10 conseils pour le Carême

Souvent des fidèles catholiques se demandent : « Que faire pour le Carême ? » Le Carême : un temps d’entraînement pour vivre davantage en chrétien et se préparer à célébrer bientôt Pâques avec un cœur bien disposé. Le programme, nous le connaissons depuis longtemps : prier, jeûner et partager. Mais chaque fois nous pouvons l’accomplir différemment. Ci-joint dix règles pour un bon Carême. Mais elles ne signifient rien, si elles ne nous rapprochent pas de Dieu et des hommes. Ou si elles nous rendent tristes. Ce temps doit nous rendre plus légers et plus joyeux.


 

1.     Prie. Chaque matin, le Notre Père et chaque soir le Je vous salue Marie

2.     Cherche dans l’Évangile du dimanche, une petite phrase que tu pourras méditer toute la semaine.

3.     Chaque fois que tu achètes un objet dont tu n’as pas besoin pour vivre - un article de luxe – donne aussi quelque chose aux pauvres ou à une oeuvre. Offre-leur un petit pourcentage. La surabondance demande à être partagée.

4.     Fais chaque jour quelque chose de bien pour quelqu’un. Avant qu’il ou elle ne te le demande.

5.     Lorsque quelqu’un te tient un propos désagréable, n’imagine pas que tu dois aussitôt lui rendre la pareille. Cela ne rétablit pas l’équilibre. En fait, tu tombes dans l’engrenage. Tais-toi plutôt une minute et la roue s’arrêtera.

6.     Si tu zappes depuis un quart d’heure sans succès, coupe la TV et prends un livre. Ou parle avec ceux qui habitent avec toi : il vaut mieux zapper entre humains et cela marche sans télécommande.

7.     Durant le Carême quitte toujours la table avec une petite faim. Les diététiciens sont encore plus sévères : fais cela toute l’année. Une personne sur trois souffre d’obésité.

8.     « Par-donner » est le superlatif de donner.

9.     Tu as déjà si souvent promis d’appeler quelqu’un par téléphone ou de lui rendre visite. Fais-le finalement.

10.  Ne te laisse pas toujours prendre aux publicités qui affichent une réduction. Cela coûte en effet 30% moins cher. Mais ton armoire à vêtements bombe et déborde également de 30 %.

Cardinal Godfried Danneels, archevêque de Malines-Bruxelles

 



 



Baptêmes

Nous accueillons dans la communauté


Christian Careau, fils de Mélanie Roumi et de Pierre-Olivier Careau

Leonardo Costa, fils de Olivia Ripa et d’Andrew Costa

Louis-Paul Goulet, fils de Mélanie Gélinas et de Jean-Robert Goulet

Maysen Vallée, fils de Stéphanie Therrien et Sébastien Jr Vallée


Félicitations aux parents, marraines et parrains.

 




● Écoutons le cri de la terre, blessée de mille façons par l’avidité humaine. Permettons-lui de rester une maison accueillante où personne ne se sent exclu.


● La prière donne de l’épaisseur et de la vitalité à tout ce que nous faisons.


François@Pontifex_fr, 3 et 4 mars 2019


 



¡Fiesta de Marzo!

¡Buenos días a todos!

El Subcomité para Inmigrantes en Vaudreuil-Soulanges lo invita cordialmente a una fiesta de color latino que se celebrará en la Iglesia de la Santísima Trinidad después de la misa en español el 17 de marzo de 2019.

            El Subcomité es una nueva organización creada por Réseaux Emploi Entrepreneurship cuyos miembros están compuestos exclusivamente por personas de origen inmigrante y residen en el territorio Vaudreuil-Soulanges.

            ¡Nos encantaría conocerlo en torno a un bocadillo y los ritmos lúdicos de América Latina! Nos vemos pronto en el sótano de la Iglesia de la Santísima Trinidad cerca de las 13:30 de la tarde.

Martine Durocher, Service d’intégration des immigrants

 



Entrer en Carême

Seigneur, pourquoi toujours reprendre la route? Ce serait tellement plus simple de rester enfin à la même place, de garder nos repères, nos habitudes, nos certitudes, et de nous contenter d’une vie sans surprise, mais tu nous invites à reprendre la route…